Animateurs-ices : faites vous entendre !!!!!

Le décret 2013-707 du 2 août 2013 (http://nq.st/decret2013), qui prévoyait des assouplissements de la réglementation des accueils périscolaires à titre expérimental pour une durée de 3 ans, va arriver à expiration cette année. Mis en place par le ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, ce texte a autorisé la modification des taux d’encadrement des accueils périscolaires organisés dans le cadre d’un PEDT (1 animateur pour 14 enfants de moins de 6 ans au lieu de 1 pour 10, et 1 animateur pour 18 enfants de plus de 6 ans au lieu de 1 pour 14), la prise en compte des intervenants ponctuels dans le calcul de ces taux, et la possibilité de déclarer un accueil périscolaire à partir d’une heure de fonctionnement quotidienne, au lieu de deux.

Ce décret est actuellement évalué par les pouvoirs publics. Mais les animateurs ne sont pas consultés. Nous avons donc créé un questionnaire pour favoriser votre expression sur ces questions. Le remplir vous prendra entre 5 et 10 minutes.

Plus votre participation sera élevée, plus les résultats que nous ferons remonter au ministère auront de poids !

         Notre calendrier est TRES CONTRAINT puisque cette question sera abordée le 16 mars 2016 au CNEPJ (Conseil national de l’éducation populaire et de la jeunesse).

C’est le moment de se faire entendre en proposant une évaluation de ce décret faite par les professionnels !

Ainsi, nous avons besoin de vous ! Remplissez, diffusez largement ce lien et ce mail pour que nous puissions récolter un maximum de réponses d’ici 15 jours.

Dés aujourd’hui, RDV sur le site du journal de l’animation : www.jdanimation.fr pour remplir ce questionnaire qui ne prendra que 5 à 10 minutes.

 

Pour que ce décret ne soit pas uniquement évalué par les gestionnaires de périscolaires, nous avons besoin de votre mobilisation ! Nous comptons sur vous !

 

Merci !

PS: Afin de garantir un maximum de retours, vous pouvez télécharger l’affiche suivante pour impression et affichage et/ou diffusion auprès de vos collègues en cliquant ici.

Animateurs-prenez-la-parole

​Volontariat dans l’Animation

Le Syndicat de l’Education Populaire milite pour la création d’un statut du volontariat de l’animation et l’éducation populaire, distinct du statut de professionnel de l’animation.

Le SEP-UNSA considère que peuvent coexister animation volontaire et professionnelle. Ces deux statuts doivent s’articuler.

L’animation volontaire a construit de nombreux parcours militants. La création de ce nouveau statut a vocation à bien positionner l’un et l’autre en articulation. Il permettra à la fois de protéger l’emploi et de reconnaitre l’engagement volontaire.

Le cadre de ce volontariat sera défini dans le Code de l’Action Sociale et des Familles. Un quota, qui reste à définir, limitera le recours au nombre de volontaires dans les accueils de loisirs.

Lire la suite…

1 2 3