REFORME TERRITORIALE L’Intersyndicale JS boycotte les 2 CTM du 9 juillet 2015 Pour dénoncer le démantèlement programmé du Ministère jeunesse et sport (MJS)

La réforme territoriale accélère la suppression du MJS

Dénoncée dès son origine par la totalité des confédérations syndicales, la RGPP comporte 2 volets au sein du ministère en charge de la Jeunesse et des Sports :

  • la réduction des effectifs qui a fait passer le MJS de 8000 à 50001 agents en 6 ans. Spirale suicidaire que le ministre ne tente même pas de stopper en exigeant, à minima, le gel des suppressions de postes JS dans le cadre de la candidature française aux JO d’été 2024 ;

  • la dilution de ses missions éducatrices au sein d’une gestion administrative de la réparation sociale par la nébuleuse des ministères dits « sociaux » et d’un échelon départemental « déministrarisé2 » et « préfectoralisé3 » ne portant plus les missions éducatrices du MJS.

Lire la suite…

Pour une augmentation substantielle du régime indemnitaire de tous les personnels J&S

En matière de régime indemnitaire, les PTP sont victimes d’une inégalité criante. Cette dernière a d’ailleurs provoqué la surprise de la Ministre, lorsqu’elle a appris que deux personnes, de corps et grades équivalents, assises dans le même bureau et effectuant des tâches identiques ou similaires pouvaient avoir une différence très notable d’indemnités. Lors de l’Instance transitoire de concertation de ce 9 juillet, l’UNSA Education a exigé, de vraies perspectives sur le sujet indemnitaire, un véritable plan pluriannuel chiffré et assis sur un calendrier et des engagements formels.

 

Déclaration_UNSA_Education__ITC_9_juillet_2014_V2
1 2 3