Le Gouvernement avance en méprisant le dialogue social et les conditions de travail des agents

Les représentants des personnels des ministères du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social (MTEFD), des Affaires Sociales, Santé et Droits des femmes (MASD), de la Ville, Jeunesse et Sports (MVJS), impactés par la réforme territoriale constatent que le Préfet préfigurateur de la réforme territoriale a décidé d’avancer à marche forcée pour la mise en œuvre de cette réforme. Après dix mois de réunions d’informations descendantes, le secrétariat général du gouvernement, les ministres, les administrations des ministères concernés et les préfets préfigurateurs ferment les yeux et se bouchent les oreilles face aux constats et propositions qui sont faites par les représentants des personnels.

Lire la suite…

DRDJSCS : l’UNSA Fonction publique ne participera pas au CT des DDI du 3 décembre

Un comité technique des DDI est convoqué ce jour sur un seul point : le projet de décret relatif à l’organisation et aux compétences Directions régionales et départementales de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRDJSCS).

L’UNSA avait alerté l’administration sur les conditions d’exercice du dialogue social autour du sujet très complexe de la création des DRDJSCS, qui vient impacter les DDI à travers la fusion des directions régionales et des Directions départementales de la cohésion sociale (DDCS). 


L’UNSA entend protester mais continue à défendre concrètement les agents.

Lire la suite…

REFORME TERRITORIALE L’Intersyndicale JS boycotte les 2 CTM du 9 juillet 2015 Pour dénoncer le démantèlement programmé du Ministère jeunesse et sport (MJS)

La réforme territoriale accélère la suppression du MJS

Dénoncée dès son origine par la totalité des confédérations syndicales, la RGPP comporte 2 volets au sein du ministère en charge de la Jeunesse et des Sports :

  • la réduction des effectifs qui a fait passer le MJS de 8000 à 50001 agents en 6 ans. Spirale suicidaire que le ministre ne tente même pas de stopper en exigeant, à minima, le gel des suppressions de postes JS dans le cadre de la candidature française aux JO d’été 2024 ;

  • la dilution de ses missions éducatrices au sein d’une gestion administrative de la réparation sociale par la nébuleuse des ministères dits « sociaux » et d’un échelon départemental « déministrarisé2 » et « préfectoralisé3 » ne portant plus les missions éducatrices du MJS.

Lire la suite…

Pour une augmentation substantielle du régime indemnitaire de tous les personnels J&S

En matière de régime indemnitaire, les PTP sont victimes d’une inégalité criante. Cette dernière a d’ailleurs provoqué la surprise de la Ministre, lorsqu’elle a appris que deux personnes, de corps et grades équivalents, assises dans le même bureau et effectuant des tâches identiques ou similaires pouvaient avoir une différence très notable d’indemnités. Lors de l’Instance transitoire de concertation de ce 9 juillet, l’UNSA Education a exigé, de vraies perspectives sur le sujet indemnitaire, un véritable plan pluriannuel chiffré et assis sur un calendrier et des engagements formels.

 

Déclaration_UNSA_Education__ITC_9_juillet_2014_V2
1 2 3