La journée de travail peut elle être fractionnée ?

La convention collective nationale des acteurs du lien social et familial (centres sociaux et socioculturels, associations d’accueil de jeunes enfants, associations de développement social local) du 4 juin 1983 est muette sur la question La convention animation (ex animation socio-culturelle) du 28 juin 1988 précise que la journée de travail ne peut comporter plus d’une coupure, à l’exception des postes de travail liés directement aux activités post et périscolaires (surveillants et animateurs post et périscolaires, animateurs de classes de découvertes, personnel d’encadrement des activités post et périscolaires), pour lesquels le nombre maximum de coupures est porté à deux. Pour ces emplois « si la journée de travail ne comporte qu’une seule coupure, celle-ci peut être au maximum de 8 heures, si la journée comporte deux coupures, la durée cumulées de celles-ci ne peut excéder 8 heures, pour les animateurs post et périscolaires dont la tâche consiste à l’accueil des enfants d’école élémentaire, la durée de la coupure pourra être portée à 10h »