Un salarié peut il être membre du CA ?

Non car il y aurait conflit d’intérêt.
Plus précisément, le conseil d’administration peut comprendre des salariés dès qu’ils ne représentent pas plus du quart des membres du CA et qu’ils y figurent en temps que représentants élus des salariés dans le cadre d’un accord lié à la représentation du personnel. Toutefois, ils ne doivent pas siéger au bureau.
La présence, à titre de simple observateur d’un salarié au conseil d’administration est admise.
NB : le directeur d’une association est salarié de celle-ci par conséquent s’il peut être membre du CA, il ne doit normalement pas siéger au bureau.