Le grand débat national: opportunité et menaces…

Suite à la colère exprimée par le mouvement des gilets jaunes, le SEP UNSA ne peut que se féliciter du lancement d’un grand débat national.

Pour autant, nous alertons sur un certain nombre de points:

  • Pour débattre, il faut de la confiance. La position des maires de France et la démission de Mme Jouanno, nous interrogent sur le niveau de confiance envers le gouvernement par cette institution et la présidente de la Commission nationale du débat public.
  • Quelles conséquences pouvons nous espérer de ce débat? Si le gouvernement n’est pas prêt à modifier son cap, à ouvrir des opportunités de changement demandées par les participants au débat, cela pourrait se retourner contre eux. L’échelle de participation selon le modèle d’Arnstein (cf. image ci contre) nous éclaire à ce sujet. Il faudra à minima se situer à l’échelle du “Partenariat” pour s’inscrire dans une logique constructive. Le SEP UNSA alerte sur la tentative de manipulation qui catalyserait encore plus la colère.
  • En ce sens le contenu du fameux kit d’organisation de la participation est essentiel. Un véritable débat démocratique (tel que le préconisait Paul Ricoeur) nécessite de pouvoir exprimer la contradiction, analyser la contradiction et mettre en délibération la contradiction. Mais aucune information ne filtre sur le processus du débat.

Le SEP UNSA n’a pas attendu 2018 pour se battre, exprimer sa colère et faire des propositions. Sur la fiscalité, nous proposons depuis longtemps un meilleur partage des richesses. Sur la transition écologique, nous sommes acteurs au sein de notre organisation dans la modification des pratiques et nous avons participé à la création de l’ONG Together. Cette dernière a été construite à l’initiative de la politique du Conseil de l’Europe sur le bien être pour tous, générations futures incluses (Méthode SPIRAL). Sur la démocratie et la citoyenneté, le SEP porte depuis près de 20 ans la création d’une loi cadre de programmation sur l’Education Populaire.Vous trouverez ci dessous nos travaux et propositions sur l’ensemble de ces sujets.

Le SEP UNSA analysera le processus en cours et prendra ses responsabilités pour valoriser ces travaux ou dénoncer les possibles manipulations selon les processus mis en oeuvre. L’Etat français signe des textes dans le cadre du Conseil de l’Europe sur la Démocratie, les Droits de l’Homme et les processus à mettre en oeuvre. Il est temps de les appliquer.

Proposition de Loi cadre sur l'Education Populaire
Plate forme revendicative
Motion orientation 2018-2022