Stop aux spams, hoax et autres fake news !

Chers collègues,

Vous avez tous reçu en début de semaine un mail intitulé : « Message aux professeurs de sport, CEPJ et CTPS ». Nous avons aussi été alertés sur ce courriel.

Comme beaucoup d’entre vous s’en doutaient, c’est un canular (Hoax).

Nous avons donc informé le SGEN-CFDT qu’il avait été piraté.

Pourquoi est-ce un hoax (canular) ?

Vous vous demandez probablement, comment on peut être si sûr qu’il s’agit d’un canular ? Et vous avez raison. Voici les 2 raisons qui nous permettent d’en arriver à cette conclusion.

L’UNSA a exclu la CFDT … ???!!!

Dans le courriel, on peut lire à propos de l’intersyndicale « les syndicats catégoriels de l’UNSA, SNAPS en tête, fort de sa position hégémonique, ont décidé d’en exclure la CFDT ».

LES FAITS : Les auteurs de ce courriel font référence à la réunion intersyndicale du jeudi 18 octobre à 11h au café Solférino à Paris. Or, les deux leaders nationaux de la CFDT JS étaient présents ce jour-là. Lorsque les syndicats UNSA Education ont souhaité recentrer les mandats de l’intersyndicale sur le pôle Educatif et la sortie de la DRH des ministères sociaux, les leaders du SGEN CFDT ont dit « dans ces conditions, nous sortons de l’intersyndicale ».

Le SGEN CFDT n’a pas pour habitude de mentir aux agents. Nous ne pouvons donc pas laisser le moindre doute sur le fait qu’il en serait le rédacteur.

RIFSEEP

On peut aussi lire : « En s’opposant au nouveau régime indemnitaire, le RIFSEEP, ils ont privé l’ensemble des personnels techniques et pédagogiques d’une assurance de déplafonnement de leurs indemnités, et d’une possibilité d’alignement de leurs indemnités actuelles sur les socles indemnitaires d’autres corps de catégorie A qui ont adhéré au RIFSEEP, comme ceux des attachés ou des ingénieurs d’étude, qui sont très supérieurs. »

LES FAITS : Au moment de la mise en place du RIFSEEP, le ministre KANNER a décidé d’en exclure les PTP sur demande des syndicats SNAPS, SEP et EPA-FSU. La DRH des ministères sociaux n’était pas favorable à cette exclusion. Mais le Ministre a tranché. Et aujourd’hui, la DRH choisit de son propre chef de faire payer les PTP de ce choix, alors que c’était une décision politique. S’il n’y a pas d’augmentation des indemnités ni de réévaluation des stagiaires titularisés depuis 2016 à ce jour, c’est parce que la DRH des ministères « dits » sociaux fait barrage, voire pire ment sur la faisabilité de ces deux points.

Affirmer que le RIFSEEP permet de doubler le socle (IFSE) et le plafond indemnitaire (IFSE et CIA) est une affirmation erronée et difficilement envisageable dans le contexte budgétaire actuel.

A SAVOIR : La mise en œuvre du RIFSEEP au moment de sa mise en œuvre reposait sur 3 éléments :

  • Une posture idéologique de mise en concurrence entre agents, entre ceux qui auraient des bonnes missions à valoriser et les autres. On ne peut pas mettre des chiffres derrière les actes éducatifs. Cela ouvre la porte à l’arbitraire du chef de service.
  • Une certaine conception du management selon laquelle, ceux qui auront le plus de primes, seront ceux qui tendront vers des fonctions d’encadrement. Or ce n’est pas notre métier.
  • La DRH des ministères « dits » sociaux, dès le début des négociations, a indiqué que le passage au RIFSEEP se ferait à enveloppe constante. Elle a également bien précisé que les agents les plus « zélés » verraient augmenter leurs niveaux de primes. A enveloppe constante, si certains touchent plus, d’autres touchent mécaniquement moins !

Le SGEN CFDT connait toute l’histoire des négociations. Les raccourcis et exagérations ne font pas partie de leurs pratiques syndicales. Certains qu’une organisation syndicale ne peut pas faire campagne avec ce type d’argumentaire, nous sommes certains que ce message est un canular. Nous ne pouvons donc pas laisser planer le moindre doute sur le fait qu’il en serait les rédacteurs.

STOP aux spams, hoax et autres fake news…

Alors soyons vigilants et vérifions toujours nos informations. Pour vérifier une info, s’assurer qu’il ne s’agisse pas d’un canular, rendez vous sur HoaxBuster.com