HCVA : Un rapport sur l’engagement des jeunes sans les professionnels de Jeunesse de l’Etat

Le HCVA a publié le 10 novembre 2017 un rapport –Favoriser l’engagement des jeunes à l’école– . Si le HCVA a auditionné de nombreux acteurs autour et dans l’école, il a oublié d’associer les Personnels Techniques et Pédagogiques jeunesse et ne les a pas auditionnés.

Qui porte la vie associative dans les territoires au niveau de l’Etat ? Qui participe au développement des Junior Associations, dispositif porté historiquement par le Ministère en charge de la Jeunesse et des Sports ? On ne peut que regretter cet oubli malheureux. Face aux préconisations de ce rapport, nous avons souhaité apporter nos propositions pour mieux articuler le champ ministériel Education Nationale et Jeunesse sous la responsabilité du Ministre de l’Education Nationale.

Ainsi ce rapport met fortement en avant le contenu du parcours citoyen de l’élève précisé par la circulaire du 23 juin 2016. Il concerne l’élève sur l’ensemble de sa scolarité et également sur les temps scolaires, périscolaires et extra-scolaires. Il est à noter que les grands champs2 abordés par le parcours citoyen dans la circulaire publiée le 23 juin 2016 relèvent des compétences professionnelles et de l’activité quotidienne des Personnels Techniques et Pédagogiques relevant de la Jeunesse et de l’Education Populaire au sein du réseau JSCS dans les territoires.

 

1 CEPJ : Conseillers d’Education Populaire et de Jeunesse dans les DRDJSCS, DDCS, DDCSPP, DRJSCS, CREPS.