Savez-vous que vous avez le droit à 12 jours de formation syndicale par an ?

Le congé de formation économique, sociale et syndicale est ouvert à l’ensemble des salariés (adhérents ou non à un syndicat).

Aucune condition d’ancienneté n’est nécessaire pour en bénéficier.

Le salarié doit adresser une demande écrite d’autorisation d’absence à son employeur, de préférence par lettre recommandée avec avis de réception, au moins 30 jours avant le début de la formation.

L’employeur doit accorder le congé au salarié sauf s’il estime que son absence pourrait avoir des conséquences préjudiciables à la bonne marche de l’entreprise. Dans ce cas, l’employeur doit recueillir l’avis conforme du comité social et économique (CSE).

Le salarié peut prendre un ou plusieurs congés, dans la limite de 12 jours par an.

La durée de chaque congé ne peut pas être inférieure à une demi-journée.

Cette formation ne peut avoir lieu pendant les congés payés.

Le salarié en congé de formation bénéficie du maintien total de sa rémunération par l’employeur.

 

Les textes de références :

Conditions pour en bénéficier

Durée

Démarches et réponse de l’employeur

Bénéfice et réponse de l’employeur

 

En pratique :

 

Le SEP comme tous les syndicats UNSA fait labéliser ses projets de formation par le CEFU (Centre d’Étude et de Formation de l’Unsa).

Si vous êtes adhérents, vous recevez systématiquement par mail nos projets de formation qui vous concernent mais vous avez accès à un choix plus vaste de formation.

Le catalogue complet est  ici : (https://unsa.ts-applirh.com/ModuleWebUNSA/Modules/planningaction/unsa.php)

Certaines sont réservées mais d’autres sont plus généralistes et ouvertes à tous, n’hésitez pas à en profiter !

Quand vous avez trouvé la formation qui vous intéresse, vous vous inscrivez en ligne, ce qui génère immédiatement l’envoi des documents pré-rempli à compléter pour les envoyer à votre employeur – attention au délai de 30 jours.

 

 

Les dernières actus formation